Accueil

 

 
 

 

P A R T E N A I R E S

Plateforme BloggerAmazon, l'achat intelligentGoogle AdsenseLeMiroirAuxEssencesHorsRoyauté News, blog du GothaErhabenMaya-MilleEtUnVoyagesNiladmirariBoissons

Toute personne peut devenir une Amie ; or, un lecteur virtuel est une personne ; donc, un lecteur virtuel peut-être un Ami. Un clic ICI

 

 

Beaux sites et Amis.
Si vous souhaitez figurer dans ma liste d'Aminautes, faites m'en la demande dans le lien contact ou en bas de chaque article dans la plage réservée aux commentaires.

 

 

Blog de gifsEssais poétiques et littérairesBlog multiculturelBlog programmations et JSL'assiette buissonnière, chambres et gîtesBlog rêveries et spiritualitéGiga scripts personnalisés MonsiteHumour et partagesNature et randonnées, photos de FranceMadmax, univers blogueurRoyauté News, le coin du GothaConseils en nutritionauteur-compositeurPensées, poèmes, ambiance bordelaiseContes de WolframProfessionnel naturopathie, végétarisme, trophologieBlog d'un guérisseur-conseilWishhealthsante, conseils en nutritionMusique Rock n RollF. Bonneau, chanteur, auteur-compositeurRadio du SO Blaye,Musique psychédéliqueBlog textes et poèmesEcologie, toxicité plastiques alimentairesMusique, variétésTourbillon masqué point 2, blog libertaireBlog textes et photographiesPhotographies de FranceBlog d'humour et causticitéTrahisons parentalesRoyaume des animauxVue de sa fenêtrePartages créations graphiquesAuteur livres de poésiesTentations, ses textesSous MDP. Ambiances et musique popHistoires de félinsPhotographies et expérienceBlog musique symphonie classiqueOrphée. Musique classiqueUne vie parmi d'autres viesLes sabots d'ouraganBlog de poésies

Sculpture

Avec Jean-Pierre Augier, sculpteur

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Goya

Les taureaux de BordeauxFrancisco José de Goya y Lucientes, dit Francisco de Goya, né le 30 mars 1746 à Fuendetodos, près de Saragosse, et mort le 16 avril 1828 à Bordeaux, en France, est un peintre et graveur espagnol.

La vie de Goya est encore enveloppée de mystère; son sens général a toujours échappé à qui s'est penché sur son oeuvre. les seuls renseignements que nous possédons sur sa vie sont les lettres de Goya à Zapater et les souvenirs recueillis par Matheron après 1850 dans le milieu bordelais qui a accueilli Goya à la fin de sa vie.

A l'aide de ces éléments, on insistait autrefois sur le romanesque de la vie de l'artiste qui enlevait une religieuse, se battait en duel, était l'amant d'une duchesse et l'amateur le plus fanatique de courses de tauromachie. Ses derniers historiens, au contraire, l'ont embourgeoisé, il l'ont montré excellent époux, bon père, respectueux des grands et des rois. La première image est, sans doute, la plus vraie et la meilleure. C'est, d'ailleurs, celle qui cadre le mieux avec les œuvres et elle nous étonnera moins si nous nous replaçons dans le milieu artistique espagnol du dix-huitième siècle.

Lire la suite

Cathédrale Saint-André

Par Olivier Aumage (Photo taken by Olivier Aumage) [CC-BY-SA-2.0-fr (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/deed.en)], via Wikimedia CommonsLa cathédrale Saint-André présente trois particularités : les portes s'ouvrant sur les faces latérales, une au pignon sud du transept, une au pignon nord du transept et une autre, la "porte Royale", au nord ; au niveau de la cinquième travée de la nef, le contrefort de Gramont, plus un clocher isolé dit Pey-Berland.

La nef est du XIIe siècle, avec sept travées et sans bas-côtés; la construction du transept et du choeur s'étale du XIIIe siècle au XVe siècle.

Le choeur, très large par rapport à la nef, comprend cinq travées, un déambulatoire double ; son chevet a cinq chapelles rayonnantes s'exprimant à l'extérieur par des polygones à trois côtés ; les contreforts qui les flanquent ont un riche décor, ainsi que les arcs-boutants.

Lire la suite

Date de dernière mise à jour : 16/04/2018

×