Saint-André

Cathédrale Saint-André

Par Olivier Aumage (Photo taken by Olivier Aumage) [CC-BY-SA-2.0-fr (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/deed.en)], via Wikimedia CommonsLa cathédrale Saint-André présente trois particularités : les portes s'ouvrant sur les faces latérales, une au pignon sud du transept, une au pignon nord du transept et une autre, la "porte Royale", au nord ; au niveau de la cinquième travée de la nef, le contrefort de Gramont, plus un clocher isolé dit Pey-Berland.

La nef est du XIIe siècle, avec sept travées et sans bas-côtés; la construction du transept et du choeur s'étale du XIIIe siècle au XVe siècle.

Le choeur, très large par rapport à la nef, comprend cinq travées, un déambulatoire double ; son chevet a cinq chapelles rayonnantes s'exprimant à l'extérieur par des polygones à trois côtés ; les contreforts qui les flanquent ont un riche décor, ainsi que les arcs-boutants.

Lire la suite

×